flodaubos
flodaubos
flodaubos flodaubos flodaubos


-------------------------------------------
29-12-2011 // Last trick of 2011
-------------------------------------------

La semaine dernière on a eu la chance de pouvoir profiter du dernier jour de douceur de l'année. Le vent n'était pas très fort mais suffisant pour rider en 12 et la température avoisinait un bon 16°C. Les conditions étaient alors réunies pour le dernier trick de l'année.

Si vous voulez lire mes conseils concernant ce move cliquez ici.

Joyeux Noel !

Share/Bookmark

 

 








-------------------------------------------
19-12-2011 // Nature bluffante - Moorea/Tahiti, Polynésie
-------------------------------------------

Il faut avouer que depuis une semaine j’ai bien du mal à me remettre de mes derniers 30 jours de trip en Polynésie. Le retour au froid et à la civilisation a du mal à passer après l’inoubliable séjour que je viens de vivre.

J’ai atterri à Papeete, capitale de Tahiti, puis assez rapidement je me suis rendu à Moorea, une île située à une demi-heure de ferry au nord. Là bas, j’ai découvert un endroit unique où je me suis immergé dans la vraie culture polynésienne. Je logeais chez un pote dans le pittoresque village de Papetoai. La maison était située à une centaine de mètres du spot de kite de Tipanier (cf carte ci-dessous) avec le bateau ancré au bout de la rue. Pas besoin de faire un dessin pour vous dire que tout était calé pour de la pure action !
On a principalement surfé à Haapiti ou Beachcomber qui étaient les passes les plus proches de nous (cf carte). La saison était entrain de tourner au régime des pluies, période durant laquelle le vent se fait plus timide, cependant Mère Nature fut assez généreuse pour nous offrir du vent 50% du temps. Quant au swell il a été très consistant et nous avons surfé quasiment tous les jours.
Les conditions étaient parmi ce qui ce fait de mieux sur la planète terre et j’ai eu des sessions incroyables, surtout à Haapiti sur cette longue punchy gauche, frontside pour moi. Il n’était pas rare de nous réveiller à 4.30 du matin pour arriver sur le spot au lever du soleil et surfer jusqu’à être "sec". Pendant les journées calmes on allait à la pêche ou alors on dégustait les délicieuses spécialités Tahitiennes de poisson cru. Puis si nous n'étions toujours pas rassasiés il n'y avait qu’à ramer en Va’a (pirogue polynésienne) à travers le splendide lagon de Moorea jusqu’au spot des raies. Il suffisait alors de glisser un lambeau de chair poisson dans la poche de notre board short et à peine avait-on mis un pied dans l’eau que les raies nous montaient déjà dessus. On ne peut pas dire qu’elles soient complètement sauvages car elles ont l’habitude d’être nourries à cette endroit mais cela n’enlève rien au spectacle et à l’étonnement lorsqu’une dizaine de raies vous tournent autour jusqu’à vous sauter dessus pour attraper le bout de poisson que vous cachez.

Voilà comme la vie bat son plein à Moorea, entre le surf, le kite, la pêche, la rame il n’y a pas une seule second pour l’ennui. Profitant de ce que la nature a fait de plus beau, on réalise à quel point l’océan est un immense terrain de jeux où l’aventure ne s’arrête jamais !

Nana !

Galerie ici.




Afficher Moorea sur une carte plus grande
Cliquez sur le spot pour afficher la description.





Share/Bookmark

 

 


-------------------------------------------
09-09-2011 // Corse, la tête dans le ciel !
-------------------------------------------

Après quelques coups de fil de potes et un ou deux emails plus tard me voilà sur le Ferry au départ de Marseille direction Ajaccio pour une semaine sur l'île de Beauté. A part les bruits que j'avais entendus concernant les conditions de kite en Corse et la splendeur des paysages, l'une des mes motivations principales était de réaliser ma PAC sous entendu Progression Assistée en Chute, soit le brevet qui vous autorise à sauter tout seul de 4000m de haut!!

Après une journée de bateau on arriva à Ajaccio et une heure de voiture plus tard on était sur le spot de Propriano, plus exactement à côté de l'aéroclub de Tavaria. L'endroit était juste parfait. Une minute de marche pour accéder à l'avion qui nous élèvera à 4000m, 5 minutes pour atteindre la plage où apparemment un petit vent d'ouest à ses habitudes et enfin 30 minutes de voiture pour atteindre les premiers canyons. Pas besoin de vous faire un dessin pour vous dire qu'il ait du vent ou pas on était pas près de s'ennuyer.

Le premier jour on a descendu un canyon juste après le col de Bavella. Une heure trente entre les cascades, les toboggans et les sauts de rochers jusqu'à 15m, le tout surplombé par un paysage imposant où s'élève d'immenses falaises de roches calcaires. On était entouré par le maquis alors que ruissellait entre nos jambes une eau pure et claire.

Les jours suivants on a commencé à prendre la route pour chercher le vent. Et en Corse mieux vaut ne pas manquer de patience. Les routes sont sinueuses et il ne faut jamais précipiter le folklore de l'île paisible ;-). Par chance, on a d'abord eu une excellente session dans le baie de Propriano où le fameux vent d'ouest a fini par se lever de sa sieste aux alentours de 14H. Après un downwind on a rejoint l'embouchure du Rizzanèze où s'est formé une lagune d'eau plate. Le vent était doux et régulier et les conditions étaient parfaitement réunies pour s'exprimer en freestyle. Le jour suivant on est descendu plus au sud jusqu'à Bonifacio et la fameuse plage du Piantarella. J'ai eu la chance de visiter pas mal de plages de types paradisiaques "sable blanc, eau turquoise..." et j'ai néanmoins été bluffé par la splendeur de cette endroit. Les locaux les plus optimistes vous diront que c'est l'une des plus belles plages au monde et ils n'ont sûrement pas si tord. Les îles Lavezzi en fond s'entre coupent avec la Sardaigne et rejoignent avec une beauté rare l'île de Piana séparée par une centaine de mètres d'eau cristalline d'une plage de sable fin. Un peu plus de vent et on aurait approché la perfection. Sur le retour le vent d'ouest a de nouveau fait des siennes et on s'est arrêté à la Tunnara pour une fin d'après midi en 10 m².


La fin du séjour sonnait l'heure du grand saut ! Depuis que je kite et que je voyage j'ai eu la chance de vivre des expériences uniques mais celle ci étaient encore différentes à tel point qu'elle était INTENSE !! La chute libre est une renaissance. Dès que tu enfiles ton parachute sur ton dos tu sens l'adrénaline qui monte. Une vérif et 15 minutes d'avion plus tard, les sensations s'en vont crescendo alors que la porte glissent vers l'arrière et que tu sens le vent qui s'engouffre dans la carlingue. Quelques petites secousses dans la cabine sont l'effet des premiers parachutistes qui s'élancent. Maintenant tu as la tête dehors : "Ready...Set...Goooooooo!" C'est parti pour 50 secondes de chute. Le vent hurle dans tes oreilles alors que tu atteins rapidement 220 km/h. Tu t'étales doucement sur l'air et tu glisses. Tes bras sont tes ailes et tous tes sens sont en ébullition. Un check sur l'altimètre et te voilà à 1500m, le moment où tu prends ton extracteur pour ouvrir le parachute. Pendu sous voile tu as 8 minutes pour admirer le vue à 360° et te prendre quelques G en looping pour finalement atterrir en douceur sur l'herbe de la drop zone ;-).
J'ai effectué 3 sauts solo et c'était juste incroyable. Je le conseils à tout le monde et si jamais vous avez la chance de vivre cette expérience n'hésitez pas une seconde. Maintenant je suis impatient d'entendre à nouveau la porte qui glisse à 4000 !

Un grand merci à Nono et toute l'équipe de Têtes en l'Air. Allez faire un tour sur leur site pour plus d'infos
http://www.tete-en-lair.fr

See you in the sky.

Photos : Dwarfeye. Cliquez ici pour voir la galerie.

Vidéo go pro embarquée pour bientôt...



Share/Bookmark

 

 


-------------------------------------------
12-07-2011 // Couv' Kitesurf Mag
-------------------------------------------


Lors de mon dernier trip à Fuerte en Juin dernier, je suis parti avec l'équipe de Kitesurf Magazine pour tourner le spécial manoeuvres de Juillet. Ainsi ce numéro de Juillet est accompagné d'un DVD Pedago qui vous donne les clés du premier saut jusqu'au low mobe. Également vous trouverez dans le magazine les séquences détaillées des moves.


Pendant la semaine de shooting on a passé nos soirées dans les lagunes du North Shore de l'île pour faire des photos au flash. Finalement grâce à un réglage optimum et à une bonne entente avec Sharkeye reloard pro on a abouti à cette jolie couv' qui claque plutôt bien ;-) !


Enjoy.




Share/Bookmark

 

 

 



-------------------------------------------
27-06-2011 // Orange Freestyle Cup - Marseille
-------------------------------------------

De retour de Marseille ou vient de se terminer le 4eme édition de l'Orange Freestyle Cup, j'en profite pour balancer une petite news pour vous racontez les péripeties de cette dernière semaine.

L’OFC est un évènement unique car il réussit à rassembler au même endroit du kitesurf, du windsurf, du skate et du bmx. Organisé par les frères Mouss' et grâce au set up de la plage du prado, vous avez d'un côté un bon spot de Freestyle side shore - flat water, de l'autre côté surement l'un des bowls le plus reconnus de la planète, attirant une nouvelle fois cette année une superbe scène skateboard pour une étape de la Coupe du Monde.

Pour le kite et le wind le format de course est un peu différent du format habituel de compétition. En effet, ici l’accent est mis sur prendre un maximum de plaisir sur l’eau, partager de bon moments et offrir un super show. Ainsi l’ambiance est décontractée ce qui motive d’autant plus tout le monde à envoyer sur l’eau. Le format de jugement est également particulier puisque ce sont les windsurfers qui jugent les kiters et vice-versa.

Et la mistral n'a pas manqué ! Alors qu'un bon 20-25 nœuds balayaient le sable de la cité phocéenne le premier coup de trompe annonça le début du show. Les spectateurs venus en masse s’étaient attroupés sur la rade et les conditions nous permettaient de sauter au dessus de la foule en délire. Dans la super finale je retrouva Seb et Youri. L'ambiance était top, Loic le speaker accompagné d’un DJ déchainé ont vraiment mis le feu à la poudre. On a tous pris grand plaisir à rider et ça fait chaud au cœur de voir un tel engouement autour du kite.

Le weekend, bien que le vent ait disparu, il restait encore beaucoup d’activités à faire. Une course de SUP fut lancée dans la rade de Marseille, un sprint de 30 minutes au cours duquel les 30 participants ont tendu leurs muscles et fait couler la sueur. Finalement après avoir regardé les parachutistes tomber du ciel et les skaters gaper le spine du bowl ont a tous célébrer la fin de l’évènement sur la plage avec encore et toujours le son du Sunset Music Festival dans les oreilles…

Résultats :

1 – Youri Zoon
2 – Seb Garat
3 – Flo Daubos

Plus d’info et highlight vidéo : www.orangefreestylecup.com

Je vous laisse avec quelques tofs !

Share/Bookmark

 

 



-------------------------------------------
09-02-2011 // Good bye Australia
-------------------------------------------

La fin de mon trip sur la côte Ouest Australienne fut tout simplement fabuleux. Début Janvier, Jalou, Johara et moi sommes partis en road trip pendant une semaine à bord d'un camping car loué au préalable. On a roulé jusqu'à Margaret puis Augusta où nous avons rejoint l'équipe du WWG. The Wind, Wild and Gravity, un vidéo shoot qui regroupait les riders locaux de la côte ouest et les internationaux qui étaient là pour s'entrainer. On a passé un super moment, rythmé entre les sessions dans la lagune d'Augusta et les soirées à Margaret.
Augusta est un petit village bâti sur une pointe à 4H de route au Sud de Perth. Il est authentique et la nature y est très sauvage. En effet, il n'est pas rare de voir s'approcher des dauphins à quelques mètres du bord, c'est magique.

La semaine qui a suivi fut le temps d'un autre shooting vidéo, cette fois-ci organisé par Naish Kiteboarding. Sam et Ewan nous ont rejoint et on a filmé entre Mandurah, Safetybay et Woodies. Les conditions étaient bel et bien au rendez vous. Particulièrement lors de la journée de shooting à Woodies où un hélicoptère fut affrété pendant 1heure pour des prises de vue extraordinaires. Il n'y avait que nous 4 à l'eau, suivis par l'hélicoptère enchaînant les moves le long de la plage, c'était top ! James Boulding était derrière la caméra pour tout mettre en boîte, il va prochainement éditer tout ça et une vidéo sera disponible sur Naish.tv.

Maintenant je suis de retour à la maison et meurs d'impatience de repartir en trip.
Je vous tiens au jus.

Cheers.

Share/Bookmark

 

 



-------------------------------------------
05-01-2011 // Bonne année !
-------------------------------------------

Je vous souhaite mes meilleurs voeux pour 2011. Que cette nouvelle année vous apporte Santé, Réussite, Sessions, Vent, Vagues, Trips, Voyages...

Regardez la galerie de Noël ici.

Enjoy !

Share/Bookmark

 

Page : 1 2 3

 

flodaubos